Un moulin! Voici l'excuse pour lancer un nouveau blog. Ce n'est pas mon premier blog, loin de là, mais c'est mon premier moulin.

A Noël, j'ai reçu un magnifique Mockmill 100. Le Mockmill moud, à la maison, de la farine fraîche de blé, d'épeautre, de seigle ou d'autres céréales –  et sur meule de pierre, s'il vous plaît. Il me permet de travailler les farines fraîches et les pains complets.

Je pétris et cuit du pain depuis l'enfance, quand j'ai adapté une recette de pizza en pain maison. J'aime et j'ai toujours aimé travailler la pâte à pain et déguster le résultat. Ma technique et mes recettes ont beaucoup évolué au gré des rencontres, des lectures et de l'expérience acquise. Je suis passé de la pizza aux pointages longs.

Quelques semaines après la mouture, la farine a perdu beaucoup de ses qualités gustatives et nutritionnelles. Moudre le grain à la maison fournit une farine fraîche, goûteuse et nutritive.

Mon défi : la famille apprécie peu la texture des pains complets – tant pis pour leurs qualités nutritionelles. Heureusement le Mockmill peut moudre fin, jusqu'à une texture qui se rapproche de celle d'une farine blanche. En travaillant cette fine farine complète en une pâte humide, j'essaie de cuire des pains qui leur plaisent.

Ce blog s'ouvre donc comme mon cahier de recettes mais, comme je suis curieux et parfois touche-à-tout, j'aborderai sans doute d'autres sujets. Le moulin est le prétexte à rouvrir un blog, c'est un premier sujet mais ce n'est sans doute pas le dernier. Je n'ai plus blogué depuis 2012 quand j'ai fermé Déclencheur, le podcast de "la photo comme vous ne l'avez jamais entendue." Après un temps de repos, je me réjouis de retrouver l'exercice d'écriture.

Bienvenue sur ce blog et à bientôt.